• Attention : les larves des tenthrèdes débarquent au jardin !

     larves-de-tenthrede-hymenoptere.jpg

    Ce matin en faisant mon petit tour d'inspection quotidien au jardin je me suis aperçue que les feuilles de mes groseilliers à maquereaux commencaient à être dévorées !

    Comme chaque année à cette époque les larves des tenthrèdes s'attaquent violemment aux groseilliers et certaines d'entre elles dévorent en 24 heures le double de leur poids initial et elles peuvent être très nombreuses.Ce sont de vraies gloutonnes qu'il faut très vite éliminer si vous ne voulez pas retrouver vos groseilliers ou rosiers tout nu !

    Voici ce que nous dit le site internet de Terre Vivante : "Voraces, grégaires, hyper fécondes, les tenthrèdes sont un vrai fléau pour vos jardins. Et comme elles font tout pour ressembler à des chenilles, vous risquez de vous tromper quand il s’agira de les combattre."

    En effet elles se font appelées "fausses chenilles" car à première vue elles ressemblent en tout point à des petites chenilles vertes. Les véritables chenilles ont trois paires de pattes thoraciques et de deux à cinq fausses pattes abdominales, appelées pseudopodes. Les larves de tenthrèdes ont, elles aussi, trois paires de pattes thoraciques, mais elles portent entre 12 et 14 fausses pattes. 

    Il est très important de savoir les distinguer afin d'adopter les bons moyens de lutte.

    Moyens de luttes contre ces ravageurs

    Surveillez les feuilles de vos groseilliers dès le mois d’avril et celles des rosiers surtout durant l’été. En cas d’attaque ponctuelle, vous pouvez prélever délicatement les feuilles attaquées avec les larves qui s’en nourrissent, puis les écraser sur une surface dure. Vous pouvez aussi les attraper et les noyer dans une solution d’eau savonneuse. Même si elles ont un air menaçant, il n’y a aucun danger à manipuler les tenthrèdes. 

    S’il y a plusieurs groupes en action, ne cédez pas au réflexe anti-chenilles : le BT (Bacillus Thuringiensis) ne leur fera rien puisque nous avons vu que ce ne sont pas de vraies chenilles. Utilisez plutôt un insecticide à base de pyrèthre. Enfin, comme les larves se laissent tomber au sol à la fin de leur développement pour tisser un cocon dans lequel elles hiverneront, vous pouvez interrompre le cycle en binant le sol au pied des rosiers ou des groseilliers fin septembre, puis de nouveau au printemps.

    Pour ma part dès aujourd'hui je vais sérieusement protéger mes petits groseilliers avant qu'ils ne finissent complètement à poil !

    larve-tenthrede-nematus-ribesii.jpg

    Tenthrede-groseillier-1.jpg

     

    Pin it! Lien permanent Catégories : Astuces du moment, Conseils de saison 1 commentaire
  • L'image du jour...

    tumblr_m1objhunwp1r8a9n5o1_500.gif

    Pin it! Lien permanent Catégories : L'image du jour 0 commentaire

Aurey Deslis Jardinière Paysagiste sur Paris et sa région... Aménagement Paysager Terrasse, Balcon, Jardin...